Menu Fermer

Parc national des Cévennes

Parc national Cévennes

Créé en 1970, le parc national des Cévennes s’étend sur trois départements (le Gard, la Lozère et l’Ardèche) au nord de Montpellier. Il a été reconnu par l’Unesco Réserve de biosphère en 1985 et en 2011 comme paysage culturel de l’agro-pastoralisme méditerranéen. En effet, le paysage cévenol a été façonné par l’activité de l’Homme créant une mosaïque de paysages entre milieux forestiers et milieux ouverts.

Avant tout, le parc national des Cévennes est une moyenne montagne, l’altitude varie de 117m à Anduze et culmine à 1699m au Pic de Finiels sur le Mont Lozère. A noter qu’un autre sommet important est le Mont Aigoual qui atteint 1567 mètres. Egalement très étendu sur près de 93 500 hectares, le parc rassemble 127 communes et 64 000 habitants.

Carte Parc National Cévennes

Des paysages exceptionnels

Causse méjean Cévennes

En premier lieu, on peut observer une grande variété des milieux naturels:

  • les tourbières du mont Lozère,
  • les falaises des Gorges du Tarn,
  • les steppes du causse Méjean,
  • les landes des crêtes,
  • les forêts de châtaigniers et chênes verts

D’autre part, les Cévennes se caractérisent par des villages authentiques comme La-Garde-Guerin, un village fortifié et Le Pont-de-Montvert aussi un petit village très attrayant. Vers le nord du Parc, vous pouvez visiter Mende, une jolie ville de la vallée du Lot, avant de vous diriger vers le sud pour explorer la nature sauvage intérieure autour du Mont Lozère. De là, vous pouvez suivre la route vers le sud jusqu’à Florac, le coeur du parc.

Zoom sur les châtaigneraies

A noter que le châtaignier est l’arbre emblématique des Cévennes. Présent depuis l’époque romaine, il fait partie du terroir cévenol. En effet, il est utilisé pour ses fruits, son bois, ses feuilles et son écorce. Surnommé « l’arbre à pain« , il constitue la base de l’alimentation des hommes et des animaux jusqu’au XIXème siècle.

Châtaignier Cévennes

La faune et la flore

Gypaete barbu
Gypaète barbu

La faune

De part la diversité de son paysage avec une grande amplitude d’altitude, il existe pas moins de 2400 espèces animales.

On note la présence de nombreux rapaces protégés : aigle royal, faucon pèlerin, hibou grand-duc, les vautours fauve et le gypaète barbu.

La flore

Par ailleurs, avec l’influence méditerranéenne, le parc constitue une réserve de 11 000 espèces dont 2350 plantes à fleurs. 

Le Sabot de Vénus est l’une des plantes emblématiques du parc. Cette plante vivace de la famille des orchidées est une espèce fragile et protégée.

Sabot de vénus
Sabot de Vénus

Les activités

Activités sportives

 

Canyoning cevennes
ski cévennes

Période estivale

Période hivernale

  • Ski de fond
  • Ski alpin sur les pentes de la Station de Prat des Peyrot au Mont Aigoual ou Bleymard au Mont Lozère
  • Randonnées en raquettes

Aussi nous vous conseillons de vous rendre à la Maison du Parc de Florac. En somme, des agents d’accueil pourront vous renseigner sur les itinéraires sportifs et les structures touristiques. Une scénographie interactive présente les richesses naturelles et culturelles du Parc.

Gastronomie locale

Enfin, n’oubliez pas de profiter des produits du terroir qu’offre les cévenols. Il y a de nombreuses possibilités pour acheter directement chez les producteurs à la ferme. Vous pourrez également dans l’un des nombreux marchés locaux. Nous vous invitons également à visiter la Maison des Paysans à Florac, cette boutique tenue par les producteurs locaux proposent également une offre de restauration.

Voici une liste non-exhaustive des merveilles gastronomiques locales des Cévennes:

  • les confitures et gâteaux à base de châtaignes
  • le miel et les confitures
  • le vin et la bière
  • les fameux fromages Pélardon
pélardon cévennes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *