Menu Fermer

Escalade en montagne

homme suspendu roche escalade

L’escalade en montagne​

L’escalade en montagne est un sport qui prend de l’ampleur à partir de la fin du XIXème siècle, au moment de la ruée des premiers alpinistes vers les sommets.

S’il reste longtemps réservé  à une élite de sportifs, il se démocratise  au  début des années 1970. Les premières salles d’escalades commencent à apparaître, et se développeront sans cesse pour devenir les mastodontes qu’elles sont de  nos jour.

Mais le nec plus ultra des grimpeurs, restera éternellement  l’escalade en montagne. Faire face à des paroi ridiculement vertigineuses, aller toujours plus haut, toujours plus raide.

Mis à part l’escalade en montagne solo, toutes les spécialités ont mis au point des systèmes qui sécurisent les grimpeurs.

escalade en montagne
escalade en montagne

La naissance de l’escalade en montagne​

À l’origine, l’escalade est un sport réservé aux Alpinistes. C’est même une nécessité dans l’ascension de certain massifs et sommet mondiaux. L’escalade est avant tout un besoin, pour venir à bout des rêves d’altitude de certains. Ce ne sera pas considéré comme un sport à part entière, et encore moins un sport de loisirs, avant des décennies.

Alors que l’ambition ne cesse de grandir, les voies d’alpinisme se compliquent. Pour pallier ce problème de niveau, les premières salles d’escalades sont ouvertes par les club alpin, leur permettant  de s’entraîner comme il se doit.

L’escalade a toujours été présente dans l’histoire de l’Homme, à toute époque, il a fallu surmonter la hauteur. La première ascension officiellement reconnue de l’histoire de l’alpinisme se passe en 1492, lorsque Antoine de Ville réussit à atteindre le sommet du Mont Aiguille dans le Vercors

La via ferrata : l’escalade ouverte
à tous​

Si la majorité des massifs français proposent de belles possibilités en termes d’escalade, l’Alpe se démarque toujours face à la concurrence. Et pour de bonnes raisons, quant on considère le développement des Via Ferrata sur les sommets. D’ailleurs, la Via Ferrata nait dans les Alpes, par les militaires Italiens dans les dolomites.

La Via Ferrata, qu’est ce que c’est ?

C’est un itinéraire aménagé à même la paroi rocheuse, équipé avec des câbles, échelles, rampes, destinés à faciliter la progression des grimpeurs.

Le niveau des Via Ferrata est toujours indiqué. La variété et le nombre d’itinéraire rendent le sport accessible à tous les niveaux d’escalades, mais aussi à tous les âge, en proposant un système de sécurité adapté. Une ligne de vie est mise en place, et permet l’auto assurage des grimpeurs et apprentis grimpeurs.

La Via Ferrata est également le nom de l’activité sportive, à mis chemin entre randonnée et escalade. Les pratiquants sont appelés les ferratistes.

Montagne escalade grimpeur
femme escalade roche

Un sport pour toute la famille

 La Via Ferrata est une occasion unique de goûter au plaisir et à l’adrénaline de l’escalade et ses faces raides. Elle apparait en 1988. Au plus proche de la nature, cette randonnée aérienne ne nécessite pas d’être un expert d’escalade ou d’alpinisme. Une activité parfaite pour ressentir des sensations en famille !

Comment faire rimer écologie et escalade ? ​

Si l’escalade positionne le grimpeur au plus proche de la nature, littéralement collé à la roche, ce n’est pas un sport qui respecte l’environnement autant que d’autre. Et pour cause : dans le but de sécuriser les voies dangereuses, il est essentielle de fixer le matériel directement dans la roche.

Alors, comment faire pour grimper en respectant la nature ?

1. Respecter les restrictions

2. Utiliser les chemins d’accès et de descente existants

3. Éviter de marcher sur la flore, suivre les chemins mis en place

4. Contribuer à la propreté : ne rien laisser en partant, et ramasser les déchets

homme coucher de soleil montagne

Pour en savoir plus sur les bons gestes à adopter pour toute activité en pleine nature : Club Alpin Suisse

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *