Menu Fermer

Le Parc national des écrins

Chamois sur le flan d'une montagne

“Un soir consacré à la lecture des grands livres est pour l’esprit ce qu’un séjour en montagne est pour l’âme.”

André Maurois

Le Parc National des Écrins est la parfaite représentation de cette citation. Entre les Alpes du Sud et les Alpes du Nord, le parc national des écrins rassemble plus de 150 sommets de plus de 3000m d’altitude. Le plus grand sommet culmine à 4102m avec la barre des Écrins, et il y a 10000 hectares de glacier. Il rassemble 2400 espèces végétales et plus de 2000 espèces animales (mammifères, vertébrés, invertébrés, reptiles, poissons, amphibiens). Le Parc est une véritable forteresse protégeant ses espèces. Il mêle des reliefs exigeants, et une activité humaine qui s’y fait timidement une place. Il fait partie des 10 parcs nationaux français.

Carte-Parc-national-des-écrins
Carte-Parc-national-des-écrins

Des paysages multiples

Aussi, dans les Écrins la présence humaine se fait discrète et confère un caractère sauvage aux espaces naturels. Les grands appareils glaciers ont creusé dans le puissant massif cristallin de profondes vallées, uniques accès à ce territoire de Haute montagne. Chaque entrée dans les Écrins est un parcours à travers des paysages différents : paysages construits, forêts, terres agricoles, paysages pastoraux, jusqu’à l’immensité des espaces sauvages de la haute-montagne. Chaque vallée est donc un pays et une entité différente, culturellement, humainement, et grâce à la variété des paysages que rassemble le parc.

La faune

En effet, la diversité des conditions écologiques permet la richesse qu’a la faune du parc. Le campagnol provençal, le lézard ocellé et le citron de Provence sont des espèces méridionales. Elles y côtoient le campagnol des neiges le lagopède alpin et l’écaille du Cervin, reliques des dernières glaciations. 

Des espèces emblématiques comme le chamois ou l’aigle ont vu leur population augmenter considérablement. Grâce aux opérations de réintroduction, on peut observer le bouquetin, les vautours fauves et moines, et le gypaète barbu. Ces espèces ont su s’adapter aux hivers rudes de la montagne. Soit en hibernant sous terre comme la Marmotte, soit grâce à leur fourrure, ou en construisant des igloo.

La flore

Par ailleurs, le parc doit la diversité de sa végétation à la variété des altitudes et des conditions climatiques. Les pins et mélèzes sont très fréquents sur les versants, quant aux plantes à fleurs, on peut citer notamment les espèces emblématiques que sont le chardon bleu des Alpes, le sabot de Vénus, l’edelweiss, le génépi, mais ainsi la saxifrage à feuilles opposées (Saxifraga oppositifolia) qui a été rencontrée jusqu’à 4 070 m d’altitude dans le parc et qui est la plante la plus haute de France.

Les randonnées

Rien de mieux que la randonnée à pied ou à cheval, le trail, et le vélo pour partir à la découverte du Parc National des Écrins. La marche permet d’apprécier toute la richesse du parc et de se ressourcer.

C’est pour faciliter cette découverte que le Parc national des Écrins a développé un réseau de sentiers de randonnée en cœur de parc qui reprend des sentiers existants que des générations de montagnards ont patiemment créés et entretenus pour de multiples usages. Ces sentiers sont aujourd’hui entretenus par le Parc national des Écrins et l’Office national des forêts, en accord avec les communes concernées. Le réseau géré par le Parc représente aujourd’hui plus de 700 km d’itinéraires accessibles au plus grand nombre.

Enfin, les lacs du parc sont des plus spectaculaires, et peuvent être visibles sur les parcours de randonnée comme les lacs de Crupillouse, à Champoléon, qui sont accessibles par une randonnée offrant points de vue et passages près des cascades.

Lac de Crupillouse
Lac de Crupillouse au sommet d'un plateau
Lacs de Crupillouse

Et de nombreux autres lacs peuvent être observés dans le parc, en offrant un spectacle que les randonneurs apprécient :

1 Comment

  1. Ping :Stage de survie - Ecoboa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *