Menu Fermer

Le vélo de montagne

Famille en vélo arrêtée dans un chemin

Quand on pense à la montagne en été, on pense aux souvenirs de nos randonnées et de nos longues marches à arpenter les massifs. Mais on ne pense pas tout de suite au vélo. Sur route, ou en tout terrain cette activité, très dynamique, vous fera découvrir tout aussi bien les paysages montagneux qu’en randonnée pédestre. Encore faut-il savoir où aller. Vous aimez regarder les paysages, vous aimez le risque, ou vous lancer des défis sportifs ?

Le vélo de montagne c’est plusieurs disciplines qui conviennent à tous les goûts. En voici un petit aperçu.

La randonnée en VTT

La randonnée en VTT peut être une bonne alternative à la randonnée pédestre. Elle permet de varier les plaisirs : des montées, des descentes, des sentiers en terres ou rocailleux, des rochers, des ruisseaux vous ne vous ennuierez pas. Des circuits de tous niveaux sont praticables partout en France autant en plaine qu’en montagne. Ils vous permettront d’apprécier les paysages, tout en faisant de l’activité sportive. Attention, si vous partez pour une randonnée longue prévoyez du matériel adéquat à savoir :

  • De quoi vous hydrater et vous nourrir
  • Des protections
  • Une crême solaire
  • Des outils pour réparer votre vélo en cas de besoin, vous allez probablement avoir des crevaisons.

Les circuits de randonnées peuvent convenir à toute la famille et sont de bonnes occasions de partir découvrir la nature. Peut-être même que vous y trouverez une passion.

Le vélo de descente : la plus spectaculaire des disciplines du vélo de montagne

Cette discipline peut sembler facile puisque ce n’est « que de la descente ». Et pourtant au même titre que le ski, elle demande un effort et une concentration constante, pour maintenir la trajectoire et ne pas passer par dessus le vélo. Une fois maîtrisée, cette discipline est un régal et permet de parcourir de longues distances en peu de temps. Elle vous offre des sensations fortes et une adrénaline qui ne vous donnera qu’une envie : recommencer.

La règle d’or lorsque vous souhaitez faire une descente en montagne à vélo : empruntez un circuit adapté à votre niveau

  • Afin de ne pas vous retrouver épuisé à mi-parcours.
  • Pour ne pas vous faire surprendre par un parcours trop technique en risquant de vous blesser

Pour en savoir plus sur les parcours de VTT rendez vous sur :

Le cyclisme sur route

Si le Tour de France est célèbre, c’est bien pour ses étapes de montagne. Certains cols ont bâtis des légendes du cyclisme mondial. Les cols qui abondent dans les montagnes françaises sont tout aussi légendaires :

  • Le Portet d’Aspin (1489 m) 
  • Col du Grand Colombier (1498 m) 
  • Col de Peyresourde (1569 m) 
  • L’Alpe d’Huez (1803 m) 
  • Le Mont Ventoux (1912 m) 
  • La Croix de Fer (2067 m) 
  • Le Tourmalet (2115 m) 
  • L’Izoard (2360 m)
  • L’Iseran (2770 m)

Les monter nécessitent de l’entraînement mais conviendra aux plus sportifs avec un minimum de préparation. Il s’agit d’un véritable défi personnel. La vue des paysages montagneux vous encouragera durant votre effort. Et une fois que vous serez arrivé, la satisfaction sera immense. 

Quelques conseils pour monter un col :

Le vélo de montagne n’a presque plus de secret pour vous. Il ne vous reste plus qu’à acheter un vélo adapté à l’activité de votre choix. 

Voici quelques idées de magasins :

En selle !

2 Comments

  1. Ping :Parc naturel Haut Jura - pratiquer ski et randonnées

  2. Ping :Bivouac en montagne - Ecoboa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *